10.9.09

Pélo, l'eau, Nipi pis la poésie pis le pognon

Ça achève, le niaisage entre gargouille et richard? Pélo ne sait pas écrire et s'avise tardivement d'apprendre à compter. Laliberté sait compter, et lire assez pour s'offrir un autre auteur.

La chose...

P'tite misère. Tu diras pas que chu point fair, calvaire.

5 commentaires:

Flash Gordon a dit...

Nipi pour se construire un tipi aux Bahamas? Ça va être un ti tipi, voir un tipet...

Mistral a dit...

Un toupet.

Flash Gordon a dit...

Pour la moitié du fric que lui a déjà versé le grand cosmonaute je suis prêt à fournir des poils de chest ou de cul pour lui faire un beau toupet. Magnanime et généreux je suis! ;)

Mistral a dit...

Indeed. There's no Flash like OUR Flash.

aka Danger Ranger a dit...

Faut le faire, il se traite lui-même de chien: «Guy, ceux qui abandonnent les chiens ne deviendront jamais des étoiles. Adieu mon grand. Bon voyage.» Un poète! Autoproclamé, oui.