11.9.09

Nine eleven

Fuck it. Je vais tout de même pas citer Bush pour souligner l'anniversaire de ce jour maudit.

Je vais me citer moi-même, tiens: une fois n'est pas coutume, et puis c'est plus rigolo d'évoquer à nouveau Le Péloquin des larmes...

2 commentaires:

Venise a dit...

J'ai cliqué vers ton lien, mais j'ai décliqué aussitôt. Je me souviens de ce billet comme si c'était hier.

Et ces temps-ci, j'ai eu bien des occasions de m'en souvenir.

helenablue a dit...

Doublement beau billet à dire vrai, jour maudit tu l'as dit, ça fait réfléchir, si de plus ça pouvait nous faire avancer plus encore dans la conscience de notre responsabilité en tant qu'humain pour les générations à venir...