11.11.11

Chu trop sentimental, chu tanné d'avoir mal en voyant l'amour des autres

Tel celui-ci. Simple, charnel, terrien: Carolorégien, quoi.


Lyes...

Sortir de la salle de bains presque tout nu: DSK tout craché.

On a presque pitié des flics: c'est pas pour ça qu'ils sont devenus flics. Eh ben ça leur apprendra à devenir flics. La kette, toujours la kette.

12 commentaires:

MakesmewonderHum a dit...

Never seen a chose pareille like that before! Vouloir réaliser une scène comme celle-là au cinéma tu y arriverais difficilement. L'aphasique qui r'prend la pause des jambes écartées... Tu voulais sans doute souligner l'anniversaire d'Adolph Sax pis té tomber sur un vieux "Sex Pistol" qui se pognait la barbe pis les babines dan'l'gazon maudit de l'éplorée.

Mistral a dit...

Don't even try de subodorer ce que j'ai sans doute voulu souligner.

Keep le doute, flush le sans. C'est ainsi qu'on pense, ici.

helenablue a dit...

Quelle tirade! Il est pas croyable. Il leur joue même du saxo. Franchement la scène est redoutable avec le grand crucifix derrière, une leçon de chose à lui tout seul ce grand barbu!

La kette et la minette qui régissent le monde...

J'avais trouvé le premier visionnement plutôt glauque et je m'étais arrêtée à presque tout nu, hé,hé; J'étais à la bourre, pardonne-moi l'expression, et j'ai remis à plus tard de revenir voir cet enregistrement. Après un bon bain délassant, il m'a finalement bien fait sourire, stupéfiant, je me demande comment les flics arrivent dans ce genre de situation à garder leur sérieux. Pathétique d'un côté et régalant de l'autre. Le décor, la télé, et l'espèce de fantôme qui déambule en robe de chambre. Mes voisins belges doivent se retourner dans leurs tombes!!
Le plus surprenant, c'est sa feuille de papier, tsé, il a tout écrit pour ne rien oublier, il est méticuleux le bougre. Non, ça s'invente pas des trucs comme ça!

Mistral a dit...

Ben oui, ça s'invente. Pas toi qui m'avait envoyé ça some months ago? C'est Rain, alors. Elle aussi se laissait joyeusement tomber dans le panneau, remarque. Comment faites-vous, femmes, pour transmettre la culture et sauver les hommes de leur faiblesse depuis le début de l'espèce, tout en étant si faciles à berner? L'Éternel Mystère Féminin, c'est aussi ça, bordel.

Allo Police, ça s'appelait, paraît-il. Lié à Striptease, d'un certain Manu Bonmariage circa 1987. Jamais entendu parler, moi, c'est de la télé de chez vous. Mais bon, comme z'êtes pas foutus de faire votre part des recherches, me suis encore tapé le boulot. Le boulot de trouver des preuves de l'évidence: kekchose cloche dans cette télé-réalité, et ce Manu Machin est un drôle.

Bon. Une heure de ma vie que je retrouverai pas. Manu Chose est présenté comme un réal de documentaires. Comme on n'y croit pas, on fouille encore. On veut bien croire que certaines conceptions cinématographiques diffèrent entre l'Europe et l'Amérique, mais pas celle du documentaire. Un documentaire, c'est un documentaire pareil partout, en Australie aussi, en Afrique, en l'autre continent que j'oublie, là, c'est quoi son nom, l'Asie?

Et voilà, on trouve le gars, comment il voit le documentaire. C'est de la création, pour lui. Son cinéma-vérité, c'est filmer des gens et arranger la matière selon son génie à lui. On cite: «Avec les images que je filme, je fais toujours le film que je veux !»

Tu m'en diras tant, Manu Patente: m'en serais jamais douté. Et Charleroi, tu y retournes parfois, sans protection? T'es fier comme Belge d'avoir fourni matière à mille ans supplémentaires de blagues de Belges?

Oui, ça s'invente.

helenablue a dit...

Hé,hé, Je suis complètement tombée dans le panneau, ça sent tellement le véridique, j'aurais dû m'en douter, le crime était presque trop parfait!

Sans doute est-ce notre crédulité et une certaine fraîcheur dans l'idée qu'on se fait des rapports humains qui nous rendent Rain et moi, je n'ose pas parler au nom de toute les femmes, aussi facile à berner alors que par ailleurs on ne manque ni de lucidité, ni de courage, ni de générosité, oui, l'éternel mystère féminin!

Au fond, ça me rassure que ça soit un tantinet fabriqué. Merci pour les recherches, heureusement que tu veilles. Cette heure perdue pour toi ne l'est pas pour tout le monde!

La vache, ça s'invente! Merde, alors!

Mistral a dit...

Je dis pas que c'est scripté, avec des comédiens, je dis rien, cibole c'est toi qui vis à trente pas de la Belgique, tu le saurais mieux que moi, en plus t'as une certaine connaissance de ces sombres et misérables réduits à sexe bête, ajoute une petite fille dans le portrait et c'est moins drôle, évidemment t'as trouvé ça glauque, m'en suis voulu une heure après l'avoir posté de pas y avoir pensé, failli le retirer avant que tu le vois, mais c'était trop tard, la Tribu l'avait vu et réagissait, et on enlève rien sauf cas de force majeure, zut mauvais exemple, t'es un cas de force majeure...

helenablue a dit...

Les belges, c'est vrai, ont une certaine culture de ces docu-fictions, je ne sais trop comment dire, comme ce fameux film: C'est arrivé près de chez vous.
Ce genre d'individu et ce genre de pensée de "réduits sombre et misérable à sexe bête" sont malheureusement tout à fait possibles, cruelles même! Je ne peux en rire qu'au second degré de dérision, tu me connais, l'humour en parade!

Hum, ta délicatesse me touche, je suis toujours assez sensible c'est vrai à ce genre d'ambiance glauque d'autant que le décor ne m'est pas tout à fait étranger, si tu veux tout savoir la mémé en robe de chambre ressemble à ma grand-mère et...
Passons!

Une petite fille là-dessus aurait été nettement moins drôle et pourtant tout aussi crédible. Dutroux a laissé des traces indélébiles par ici, de part et d'autre de la frontière. Il parlait tout aussi inconsciemment que cet homme là, en toute bonne foi! C'est vrai, quoi, si le bon Dieu a mis sur son chemin la tentation, normal qu'il y succombe! Ah ! Mais c'est de l'AMOUR! Alors...

Merde, ça se filme et ça se regarde! Serions-nous tous un peu voyeurs dans l'âme? Est-ce qu'on se console en se disant qu'on est autrement? Est-ce qu'on arrive à en rire parce qu'on se détache des choses du sexe? Peut-on véritablement regarder une chose pareille et ne pas réagir?

Mistral a dit...

Réagir comment? Ça dépend qui. La plupart des gens réagissent en riant, riant jaune mais riant, moi compris. Les gens de Charleroi, les Belges en général, doivent réagir autrement. Et toi, ben, tu réagis à ta façon pour tes raisons, bon.

Une des toutes premières choses que tu m'as dites, je paraphrase: Ici, il y a encore des coins de pays d'un autre temps, isolés, primitifs, dangereux.

J'avais pas pris ça trop au sérieux. J'avais tort.

RAINETTE a dit...

DSK avait mal lu : c'était écrit en anglais : prenez une robe de chambre et non : une femme de chambre.

MakesmewonderHum a dit...

Ce que j'en comprend, à moins que le Manu en question spécifie qu'il l'aie trafiqué un peu plus, c'est que le vieux se scripte lui-même pour ne pas en rater une pendant le tournage. La réalité dépasse bien souvent tout ce que la fiction pourrait imaginer. Du reculé par le tonnerre,icitte non plus on n'est pas épargné. Lorsque je travaillais à la restoration d'instruments de musique, j'avais à me taper les couvents, collèges écoles de campagnes. Un accordeur de piano m'avertit que dans tel village de telle région, que je tairai le nom par respect, il y avait un phénomène d'inceste tellement répandu sur plusieurs générations qu'il avait contribué à développer un syndrome (reconnu médicalement) très particulier avec traits physiologiques propres. Évidemment rejetés socialement, les bonnes soeurs assuraient aux enfants un minimum d'éducation. Vous le raconter, c'est une chose le voir in situ dépasse justement cette fiction.

Guillaume Lajeunesse a dit...

C'est du grand génie ce court-métrage maison! Il faudrait un Prix Nobel du cinéma.

Mistral a dit...

Le testament d'Alfred Nobel datant de 1895, la chose est peu probable.