20.7.11

OK, Rain, LÀ on est quittes. Cadeau. 10-4!

Prière aux Français qui voudraient savoir ce dont il s'agit de s'adresser à Rainette, genre, ou au Terrible, ou à Big Mac, anybody but me.



Ou, selon les goûts, y a aussi le nettoyeur de Saint-Eustache. En hommage à l'examen d'Emcée, et en dépit qu'elle ait un faible pour Marc Labrèche.

44 commentaires:

RAINETTE a dit...

Sale pervers ti-Claude ! "bonjour à vous deux", faudra que je l'explique aux Français française celle-là hen ? 36B.....ou D, j'ai pas bien compris.

Bon j'ai droit à deux com, j'écoute Labrèche maintenant.

Mistral a dit...

Ten-four, Froggette...

RAINETTE a dit...

Vraiment drôle, comme quand il se moque des Raymonde au "Banquier". Emcée l'a vu ?


Bin il se moque plus que moi du C'taine Poirier , moi j'ai dit dividu et lui : vididu...wo les moteurs là, c'est du sarcasme là là. Tout comme avec les Raymonde on dirait.

RAINETTE a dit...

ils l'ont enlevé Le banquier, à cause des droits d'auteur, je viens de chercher. Je comprends mais c'est emmerdant à la fin.

Faudrait que je réécoute mais je pense bien qu'il a dit ça : bonjour à vous deux...

Jean Chrétien est plus facile à comprendre en personne....je me souviens d'une élection, une année, c'était le squatte novembre (4 novembre), c'était sur Youtube, je sais pas si ce l'est encore.

Mistral a dit...

Y dit t'y vraiment ça? L'ai regardé trois fois pis je comprends rien de ce qu'y dit. Poirier, je l'écoute depuis 1970, et je l'ai rencontré deux fois, dont une où on était lui et moi et Jean Chrétien, pis Chrétien j'ai tout compris, pis Poirier rien...

Emcée, non, pas encore. Elle travaille, ce soir.

RAINETTE a dit...

vividu il l'a dit au moins à 2 reprises. Au début. Après avoir dit dividu....faillait qu'il en beurre plus épais qu'un simple "dividu" !

Mistral a dit...

«Bonjour à vous deux!»

Il s'adresse aux totons, Rain.

La fille vient de les décrire et définir...

RAINETTE a dit...

le s'quatre novembre au soir...augmenté par les moqueurs de Bleu Poudre

http://www.youtube.com/watch?v=DVbIyLjPhaw&feature=related

Bon je laisse ma place maintenant. Tu sais que j'ai pas de fin hen !

RAINETTE a dit...

bin j'avais compris, je les connais les jokes de gars....kestu penses, j'ai travaillé aik des gars dans une shoppe. Elle dit juste avant : 36 B. C'est une grandeur de brassière ça, mais p-ê pas la même mesure en France, on verra ! Si c'est 36 D, ça commence à être du toton ça. La lettre définissant la grandeur du bonnet. Tu savais probablement.

Mistral a dit...

I know no such thing.

T'as à vaquer su Facebook, style?

Moé, j'ai pas de fin. Chu là cinq jours pis cinq nuittes s'il faut, que ça me plaise ou pas, tant que le dernier des enculés n'a pas baissé les yeux.

Heureusement, d'ordinaire, ça prend guère plus d'une heure ou deux.

Guillaume a dit...

Vraiment amusantes, ces vidéos!

Une collègue à moi, à l'allure guindée, et un peu pimbêche, a déjà fait ce genre de job: cochonne par téléphone. C'est fou comme il ne faut pas se fier aux apparences.

Au demeurant Labrèche est un dieu! Lyes.

Mistral a dit...

Tu connais les jokes de gars? Chanceuse. Pas moi. Never worked in a shop. Chu qu'un crétin d'écrivain, seul en face de sa machine.

Why the fuck should I know anything about 36 B, 36 D and tutti quanti? Ché même pas la taille de mes culottes. Chu un gars, moi. J'ai appris à mesurer le rack à l'oeil et à dégrafer l'obstacle de façon ambidextre, qu'il soit derrière ou devant. Juste ça, Rain, un gars met des années à y arriver. Mais s'il s'applique, sa femme lui achète des culottes à sa taille et ne l'embête pas avec les tailles de soutiens-gorge.

Mistral a dit...

@ Vieux G

Pas se fier aux apparences, tu dis, hihi... Paske tu connaissais la fille, tu la décris même assez vivement en quelques traits.

Mais il t'est pas passé par la tête qu'en général, c'est le contraire? Qu'il faut pas se fier au son? Après tout, l'essence même du métier passe par la voix et l'imagination sans image objective.

Ta crisse d'université est en train de scraper l'écrivain qu'il pourrait y avoir en toi. Mais tu feras un super génial prof de Littérature ou d'Histoire gréco-romaine ou de poésie.

You need to get laid, dude, fast and soon, and then decide your destiny.

C'est moi qui te le dis, ton ami.

RAINETTE a dit...

vive les soutifs en velcro (sérieux je sais pas si ça existe).

Bin oui je connais les jokes de gars comme : t'as des beaux chandails aujourd'hui....toujours dans le même style.

Et non je suis pas allée sur FB même si j'ai vu que j'avais des notifications.

Bon je me risque encore : keske ça peut te faire ? On fait les andouilles sur fb, aik la Rouge, notamment, rien de mal à ça ! On rit, on s'amuse. Mais te laisser pour FB, non, c'est juste que je voulais pas exagérer.

Tiens, tantôt j'ai collé une annonce que j'ai vue par hasard dans le journal : club naturiste Adam et Eve, ça finit par des journées échangistes. 5-6 d'affilées. On va niaiser avec ça, rien de mal. T'as qu'à taper Rainette dans FB, tu vas me trouver tu suite. Il n'y a qu'UNE Rainette. Mais j'ai mis un faux nom de famille. À cause des vols d'identités et j'veux pas que des personnes plates que j'ai connues autrefois me retrouvent, comme mes cousines par exemples. Mes cousines plates du côté paternel.

Mistral a dit...

Tu comprends vite, mais faut t'expliquer longtemps...

Ça fait deux ans, sinon trois, que je t'ai dit: sous aucun prétexte ne serai-je mêlé à Facebook. That means: j'ai jamais ouvert une page FB de ma vie. C'est chiant que t'essaies encore de m'y inciter, juste paske tu te rappelles pas que j'ai dit non. Et c'est ça, mon reproche: vos galipettes avec la Rouge et le Jipi aboutissant chez Yvan, qui crois-tu qui en ramasse les morceaux?

Vous ne savez pas vous servir de ces outils. M'en branle, tant que vous ne me causez pas de tort, ni à moi, ni à Blue. Or, vous l'avez fait, et oui, je te le reprochais.

Là, ça va.

Mistral a dit...

Kestu manges pour être belle de même?

Soutifs en velcro, tabarnak, just my luck. C'est comme la réforme de l'orthographe. Tu passes ta vie à apprendre un talent pis VLAN! dans yeule, ton talent vaut pus rien...

RAINETTE a dit...

quand tu parles de mal à Blue et à toi, je n'ai aucun souvenir de quoi il peut s'agir. Tu peux me le dire en privé si tu veux. Et que tu me l'aies déjà reproché, désolée, j'avance en âge (et non en nage), je ne m'en souviens pas. Tu me connais assez pour savoir que je suis sincère en disant cela.

RAINETTE a dit...

ahah c'est bien vrai ça ! Dès qu'on sait manier kek chose, on le retire du marché....maudite vie !

Et la réponse à "Kestu...."c'est : des carottes. La plupart du temps.

Mistral a dit...

Il va sans dire que je ne doute aucunement du fait que tu te souviens de rien. Après tout, ça fait plus d'un mois déjà. Presque deux.

J'ai parié avec moi-même que tu vas pas le refaire, toutefois, d'ici un mois ou deux.

Je n'ai rien à ajouter.

Mistral a dit...

«Des carottes»? No shit!?

C'est crissement bon à savoir, ça...

RAINETTE a dit...

les carottes sont cuites !

J'espère que tu gagneras ton pari, je peux jurer de rien, "pauvre vieille" comme avait dit m'mme Thibault, ex gouverneure générale !

Bon je me tire et pas sur FB. La télé aussi est un bon divertissement.

Ciao !

Mistral a dit...

Rain!

Tu l'aimes, la Tribu, t'en fais partie depuis longtemps, tu l'enrichis...

Rigueur! Vieille peau, donne l'exemple aux jeunes!

Thibault était Lieutenant-Gouverneur, pas Gouverneur Général.

RAINETTE a dit...

je suis pas surprise, j'ai pas pris le temps de vérifier. J'ai eu un doute. Alors la prochaine fois je vais gougouler, question de donner l'exemple, comme je devais faire avec mes frères vu que je suis l'aînée c.......mais dans le temps c'était dans le dico, ça c'était pénible hahah !

Pis Guillaume, lâche ça c'te crisse d'université là ! Bon ok pour l'exemple ?
Re ciao !

Mistral a dit...

T'as pigé, Old G?

Rain is about to pour on your sorry ass, dude!

Guillaume a dit...

À bien y songer, cette collègue, elle a une voix diablement cochonne!

L'université, je n'y vais pas. Mais c'est drôle que tu dises ça. Hier (précisément), au courant de la journée, je songeais explorer ça afin de m'y inscrire.

Le timing est drôle en crisse! Vous avez flairé le danger avant même que je vous en parle.

Mais il est vrai que je dois mettre mes culottes pis... euh... D'abord faire l'amour à la littérature (les préliminaires durent depuis trop longtemps), ensuite mettre mes culottes et envoyer mes manuscrits à des éditeurs.

Merci, sincèrement.

P.S. - Facebook, c'est rien. C'est là, mais ça n'existe pas. C'est comme un Trou noir. C'est pas tout à fait tangible, mais ça t'aspire. Tu fais bien de t'en tenir loin! Comme l'école, dans l'fond!

Kevin a dit...

Je ne sais pas s'il y a lève-tôt ou couche-tard suffisamment ancrés dans l'habitude pour écouter C. Poirier, le matin, à 6:50 Am, mais de cette seule fois où je lui sache avoir pris vacances, il y a une semaine précisément, je veux pus ça.

À la radio, il garroche pareil, et une jeune ou enfin une, oui je le dis une "femme", le remplaçait. J'aimais pas la manière dont elle empruntait la parlure, pour ne pas faire oublier l'autre, pour se bâtir position ou faire continuité temporaire.

Y'en aura pas d'autre, ni avec le bon ni avec le pire. Je me désolais de ce qu'on se serve d'une manière de verbe pour suggérer la confiance. C. Poirier il a pas crossé grand monde, ni chez les chiens battants, ni chez les chien battus, et pas de fleurs pour le public avec des "je-vous-aime-tu-le-veux-tu-ainsi".

C'est une sorte de dernier homme d'une "race de monde", le "chez-nous" des ruelles et des hautes sphères.

Ma main,

Kevin

Mistral a dit...

@ Vieux G

Si t'es pas à l'université, faut y aller! Comment veux-tu t'en enfuir si t'es pas d'abord dedans?

Héhé.

Good luck, dude.

Yvan a dit...

Hautes sphères je sais pas
mais des ruelles si,
enfin...
Je veux rien lui enlever.
On peut en discuter un brin
et plus de Claude Poirier.
Il conserve toute sa valeur
quant à moi.

Je trouve juste un peu curieux
qu'en 2011 on donne autant
de temps d'antenne à de vieilles
icônes pendant que de jeunes
journalistes talentueux peinent
à se faire entendre.
Idem pour les jeunes artistes
versus une vieille chasse gardée,
qu'elle qu'elle soit, où qu'elle soit.

C'est petit ici,
comparé au monde.
Poirier a une retraite dorée
qui l'attend alors...
It would'nt cost him dick
to leave the stage
and make room for new blood.

Amicalement et respectueusement.

rainette a dit...

Poirier n'aura pas de retraite, il le dit dans sa pub : "M'as toujours donner mon opinion". Désolée, on est pogné avec jusqu'à la fin (sa fin)!

Yvan a dit...

On a le choix de le lire ou non.
S'il insiste à son âge vénérable
de 70 piges c'est qu'il vieillit mal,surtout s'il a besoin d'une attention médiatique généraliste
telle que TVA.

Faut savoir se retirer
un 'ment donné.
Ou démarrer son belogue
tel un jardin que tu ensemences,
arroses,sarcles et désherbes
avec soin afin de produire
au moins quelques belles tomates
chaque année que la vie te prête.

Ah j'y pense!
Le maïs local est arrivé,
un peu chétif mais tout de même.

helenablue a dit...

Bon, je comprends pas tout, mais dans l'ensemble je m'en sors. Moi, je le découvre, c'est complètement nouveau, donc je ne peux être dans l'équation Terrible, ni non plus dans la votre, il ne fait pas partie, disons de mon patrimoine. Maintenant oui. Un peu comme quand on dit : de la famille par alliance...
J'aime bien cet humour décalé, riche en verbe et en prestance. J'aime bien ce brin d'insolence et puis cette manière de ne pas s'en laisser conter, d'être soi-même.

J'ai pas pour habitude de soulever ce petit point de langage parce que je me suis particulièrement familiarisée au votre, néanmoins je dois dire que cela me demande une attention soutenue, mais bon, la motivation permet des grandes choses.

Il est de ces genre d'êtres qui sont irremplaçables, je rejoins Kevin 10-4!
Il en est d'autre( sans s, c'est volontaire) qui le sont davantage, reçu 10+*(x=4), cela sont plus que rare puisque unique!

Et, si je puis me permettre je te trouve Yvan, un peu, injuste. Pourquoi on devrait raccrocher à 70 piges? De la place il y en a autant pour les bons que pour les jeunes bons à venir? Et puis pour ce Monsieur, tout ça c'est toute sa vie, sa manière d'être au monde, ché pas sa nourriture, pourquoi lui enlever?

La retraite, c'est comme les vacances, toute le monde pense que c'est nécessaire, vital voire indispensable. Forcément tu pars, on te remplace. Mais comme chacun d'entre nous est unique , surtout dans ce genre d'expression, je ne pense que personne peut faire du Poirier à la place de Poirier, il a même certainement influencé plus d'un voire provoqué plus d'une vocation.

Pour ma part, malgré un système hors pair, je sais que je n'aurais pas de retraite et finalement je trouve que ça a du bon, je ne compte pas dessus et je me bouge les fesses. Pour moi être vieux c'est justement prendre sa retraite et ne comptez pas sur moi pour le faire. Non.

C'est étonnant finalement d'arriver à ce cheminement. Des soutifs en velcro, des carottes, une université qu'on ne fréquente pas, et l'âge!

Bien sûr il y a un âge pour la rébellion, un pour la rage, un pour l'adoration mais il n'y a pas d'âge à mon sens pour l'expression.

C'est quoi cette idée qu'à partir d'un certain âge tu peux parler et qu'à partir d'un certain autre tu dois te taire!

Je peux pas y adhérer.

L'important finalement c'est pas tellement l'âge que tu as au moment où tu dis ou écris les choses mais comment tu le fais...

Ce n'est que mon humble avis! Tsé.

Guillaume a dit...

@Christian

Disons que j'ai vu beaucoup de gens y aller, parfois même pour rien, et y être ou en ressortir malheureux.

Enfin! Ça serait peut-être mieux que ma job, que j'aimerais un jour quitter.

Chose certaine, peu importe le chemin, je dois m'investir dans l'écriture!

Gral a dit...

Wow tabanouche !

Qu'est-ce que toutes ces sornettes ?

s.gordon a dit...

Je suis assez d'accord avec Kevin.

Pis j'sais pas pourquoi, mais chuis sûre qu'y'é cochon.

(rires)

RAINETTE a dit...

ouais...un blogue pour M. Poirier, avec correcteur automatique, minimum ! Ceci dit je l'aime bien. Je le trouve sympa.

Kevin a dit...

Je me désole de la nouveauté... parfois et souvent... je ne crois pas en la jeunesse qui me suivra pas plus que je crois en celle que j'ai été et suis un peu encore, je crois en l'intégrité, l'intelligence qui se patine avec le temps. Je suis de ces rares trentenaires qui en voudraient trente de plus pour avoir du recul plutôt que de l'avoir dans le cul parce que que pris de vitesse.

Un "Barfly" m'a déjà dit : "moi je vais pas mourir jeune".

J'aime pas les blogs, sauf celui de mon chum, je fais attention à la vieillesse, parce qu'elle m'attend.

J'aime mon Québec western lamothe poirier fin fond de bouteille dans le canal.

Quand il est question racine, il ne faut pas oublier.

Ma main,

Kevin

Mistral a dit...

Kessa veut dire, Vieux G, s'investir dans l'écriture? Pour toi, I mean. À tes yeux. Quand t'écris ça, ici, kessé qu'on doit comprendre?

Mistral a dit...

@Blue

Ça parle au Yâble, mais j'ai bien l'impression que t'as mieux résumé l'affaire que nous tous réunis. Comment tu fais ça?

OK, j'veux pas le savoir.

Mistral a dit...

@ Kevin

Viens plus souvent, petit frère. Tu fais grimper mes cotes d'écoute.

Mistral a dit...

@ Gral

C'est quoi, ça, un Gral? Qu'est-ce que ça mange en hiver? Dans quel trou ça se terre?

Guillaume a dit...

@Christian

Tant de projets littéraires bouillent en moi! Roman, théâtre, notamment. Mon imagination pédale plus vite que ma capacité à tisser dans le réel, mais c'est en partie par désorganisation, un peu par paresse. J'ai le plan. Je dois maintenant bâtir plus rapidement.

Mistral a dit...

Rien ne presse, comme dit M. Miyagi, il faut partir à point.

Et comme dit M. Mistral: c'est en écrivant qu'on devient écriveron.

Guillaume a dit...

Merci, tous tes conseils sont précieux.

Mistral a dit...

You're a great Karate Kid, et ce que la Reine Bleue a dit est vrai: je t'aime bien.