16.7.11

Joe, Joe, t'avais les yeux croches, mais on peut pas dire que je t'aimais pas...

Je m'apercevais de rien. Même pas que cette chanson était de Pierre Delanoë. J'avais douze ans. J'en ai torchées, quelques-unes, de chansons, depuis. Merci. Pour l'illusion. L'ambition. The whole shit, you know.



J'ai jamais saisi au juste pourquoi cette chanson qui raconte un échec m'avait donné le goût d'essayer.

3 commentaires:

manouche a dit...

Joe, hyper diplômé, ultra cultivé beau comme un camion avec tes costumes blancs pourquoi quand je t'écoutais je voyais un cow boy chevauchant dans le grand ouest...

Mistral a dit...

Oh, good Gawd! La merde encore!

Blue croira jamais qu'on s'est pas consultés à propos de cette image. La beauté d'un camion. On vient d'arguer deux ou trois heures de temps à ce sujet, et c'est même pas moi, le Français!

Sweet mother of Christ, people, please!!!

helenablue a dit...

Lyes!