29.12.07

Soleil de nuit

Reçu ce titre de Prévert en cadeau de Max. Prévert, je lui dois d'avoir fait aimer la poésie à mon fils. Je m'y plonge. Les sphygmomachins peuvent atttendre; d'ailleurs ça se vend tout seul.

Me reste à recevoir mes exemplaires de la revue La Compagnie à Numéro.

12 commentaires:

Franz Schürch a dit...

Cette chanson m'a déchiré trois cent fois. Depuis ma langue est toute morte. Et tous les feux depuis sont tellement de soleil et tous les soleils tellement mouillés.

Méthane Alyze a dit...

Banane Nez!
Je te souhaite all the good stuff and so much more pour 2008.
Be good!

& a dit...

Paix, donc justice, donc amour.

gaétan a dit...

''... Ils ont disparu, les grains rosacés, depuis que l'encre m'est rentrée dans la peau...''

Pour m'avoir salué à mon arrivée dans la blogosphère et permis d'entrer dans l'univers de Vautour mes meilleurs voeux.

Mistral a dit...

Merci, Gaétan. Vous ajoutez à la somme et la rendez moins assommante. Meilleurs voeux en retour.

Gomeux a dit...

Bonne année à vous, Mist.
Je te souhaite moins de vanille, plus de girofle.

Mistral a dit...

Héhé! Bonne année bien gomeuse...

Caroline.G a dit...

Je n'y croyais tellement plus que visiter ce blogue je ne venais plus. Mais j'ai ouï-lire quelque part que vous rebloguiez... YÉ !
Bon, je me calme le pompon et je me tape d'une claque vos dernières éructations...

Bonne année, Monsieur Mistral ! :o)

Mistral a dit...

Et à vous, Caroline: votre retour ici me réjouit.

Etolane a dit...

Bienheureuse année à venir Mister Mistral! :)

Mistral a dit...

Tu m'imagines en Bienheureux? On pourrait m'adresser des prières...

Etolane a dit...

...c'est que j'ai pas mal d'imagination... Des prières peut-être pas encore! :lol: