20.3.12

Les cons nous cernent!

Bon.





Vergès a beaucoup à nous apprendre ici. Pas que Martineau est un idiot: ça, on le sait déjà. Il nous apprend à CREUSER! En nous, et en l'autre. C'est pareil. En lui, aussi.

Il nous apprend que si le jury est inculte (dans ce cas-ci, un million et demi de Québécois), pourquoi ne pas glisser cette fable de télégramme d'Aymé à Vian? Qui risque de lui opposer que la citation est d'Henri Jeanson? Ils savent même pas qui est Marcel Aymé. En France non plus, on le sait pas no more. La route est claire. «Vous parlez pas des victiiiiimes!» Tout le monde en parle. «Oui, mais les innocents...» C'est toi l'innocent, Surprenant. «Vous amenez le débat à un niveau intellectueeeeellll!» Quoi, tu sais pas nager? Faut pas aller à la piscine, alors!

Ben c'est ça. Z'aimez vous faire enculer? C'est votre vie privée, mes petits: pas moi qui chialerai. Mais se faire enculer collectivement, déculotter devant le Monde, hostie de crisse de calvaire, ça me regarde.

4 commentaires:

MakesmewonderHum a dit...

Faut reconnaître qu'on ne s'arrête plus pour le simple quidam qui tire une balle ou qu'il soit, malheureusement, celui qui la reçoit. Si t'es un président américain, à la limite, la fille de Mister Nice Guy du cinéma français qui font un bout de route en body bag jusqu'à la table d'autopsie, ou à l'autre bout du spectre, l'Hannibal Lecter du jour, bien juteux dans tes méthodes pour classer, sans les mélanger, ta collection de trop nombreux démembrés, à moins d'être de ce calibre de victimes parfaites dans une circonstance donnée ou l'auteur "présumé" et imaginatif qui vous raccourcit, en groupe, l'horloge biologique de quelques clics, et bien à moins de tout cela, on s'en câlice-tu! Il n'y a rien de pire que l'émerveillement collectif et son excitation suscitée pour le divertissement grotesque qu'est souvent la justice, alors que la conscience, à elle seule et sans effet de toge, a tôt fait de départager les vrais torts et... les faux préjudices.

Mistral a dit...

Merci: j'filais full ivrogne, mais tu me rappelles qu'y a de pires soulons que moi, héhé.

MakesmewonderHum a dit...

Tiens, à distance, j'me verse un verre de Slivo et le bois à ta santé!
La patch rouge sur l'oeil, is a good idea.

Louis-Marie Pelletier a dit...

Je suis nul en français, je suis loin d'avoir votre prose et encore moins d'avoir vos connaissance en littérature (Culture). Par contre je garde mon esprit ouvert et j'essai le plus possible de me tenir loin du populisme.

Il en manque des blogues comme le votre, je me délecte de vos paroles.

Martineau un con qu'on voit venir avec ses grands sabots. HEIN! Moi qui croyais que c'était le plus grand interviewer des 100 dernières années. ;-)

Louis-Marie Pelletier