4.12.09

Valvoline: Sandy Gordon is a made woman in the Moebius Mafia...



Rien lu de meilleur depuis un bail.

26 commentaires:

helenablue a dit...

Câlisse! Et je fais comment, moi, petite humaine de l'autre côté des eaux du monde pour recevoir ce meilleur du Moebius ma chère amie y ayant déployé tout son talent!
Vache que parfois c'est loin Montréal!
Filiation& transmission, toutes ces sortes de rencontres qui nous mettent au monde, comme celle que j'ai faite avec tes mots Christian qui m'ont révélée à moi-même fulgurante rencontre littéraire et irradiante rencontre humaine!

Sandy, dis-y peux tu me faire parvenir par air, mer, ou Grand Vent cet exemplaire?

Vous kisse tous dans la foulée...
Blue

Mistral a dit...

Chu sûr que ça peut s'arranger: la mère Sandy est ben parlable...

helenablue a dit...

Right! Attachante et imprégnante j'irais jusqu'à dire pour ma part, cette fille là c'est pas de la gognote, c'est du costaud et de la tripe et du coeur, elle gagne à être connue et lue!

Hum, pour l'arrangement , elle me doit bien ça, non?
J'ai passé un hiver dans une valise de char avec vous deux, remenber...

:-)

Mistral a dit...

You ain't seen nothing yet!

;-)

helenablue a dit...

Sure! Mon appétit n'en est que plus aiguisé, surtout venant de toi...
Crisse, faut m'arranger ça , fissa...

Mistral a dit...

Go, Gordon, go!

M'en vas clairer la valise du char.

s.gordon a dit...

Ha! Tu le veux en fichier audio mp3 Blue? À jeun, j'suis capable de t'oraliser ça en 1 mega - pis encore. Il me resterait du temps pour de te raconter deux trois jokes à la fin.

C't'une fois un gars tsé...
;)

Yvan a dit...

Cool Sandra!
Vivement que je me procure
ce bel objet de papier
pour m'en régaler.

helenablue a dit...

Moui, régalons nous, c'est si rare!
Moi, les jokes de fin , ben tsé elles me laissent pas de marbre, même que j'en vibrerais bien!!
:-)
Ce que je sais , allez vais vous le dire tout de go puisque vous êtes là S. and Y. c'est que je vous porte une affection toute particulière, en fait je vous aime et préfère mille et une fois plus vous le dire de votre vivant!
Je me régale rien qu'à l'idée de me régaler...

Baisers!! C'est ma tournée!!
:-)

s.gordon a dit...

D'après moé 'est pompette.

;)

Mistral a dit...

On le serait à moins: paraît que Philo est passé voir Mac à Lille. Ces trois-là ont dû boire en ciboire.

s.gordon a dit...

Aaaah. Ceci expliquerait donc cela. Quoiqu'à l'heure actuelle, ça doit ronfler solide de leur bord.

Par solidarité, je renouvelle la tournée. Tchin-tchin.

Mistral a dit...

Se souler en solidaire, oui, je connais.

s.gordon a dit...

LYESES : 1-0.

Misère...

helenablue a dit...

:-)

Oui, on a passé un stie de bon moment tsé! Hum, mais ché pas si c'est de boire ou de piquer une bonne jasette entre six yeux qui nous a paquetés !!

Yvan a dit...

Pröst!
Glup...Aaahhh!

Le plumitif a dit...

déniché lu et beaucoup apprécié ce Valvoline (direct au plexus!)
merci bien mon cher Mistral de m’avoir fait découvrir cette très talentueuse dame…

helenablue a dit...

Bien hâte de découvrir cette nouvelle à mon tour...

Yvan a dit...

Plumitif,crois-tu pouvoir
nous décliner ton prénom
et nom de famille un jour?

Le plumitif a dit...

@Yvan (dont j'ignore aussi le nom là quand même...)

hum... je sais pas pourquoi mais mon nom (effet miroir, vous avez vu?), mon osti de nom me tape sur le système. fa que pour pas me faire chier à l’écrire j'ai mis un lien à "Page Web personnelle" dans mon profil sur Blogger. ça mène à une tentative qui date un peu et qui répond (très partiellement quand même) à la question que je devine sous-jacente: Plumitif qui es-tu? nom et prénom s’y trouvent aussi quelque part mais, comme tu peux imaginer, c’est pas là-dessus qu’on tombe en premier, mettons… (j’ai quand même hésité parce que l’ensemble me semble maintenant un peu tarte mais bon, faut aussi assumer ses balbutiements des fois…)

Yvan a dit...

Merci de répondre
sincèrement Plumitif,
mon nom c'est Yvan LaFontaine
en passant.Oué tu parles
quant aux premiers balbutiements
héhé,si je relisais mes premiers
billets je croirais sans doute
aussi avoir affaire à quelque chose de hum,discutable par
moments.;)
Au plaisir!

helenablue a dit...

Et bien Plumitif, je suis touchée d'en savoir un peu plus sur toi et sur ce chemin que tu empruntes, personnellement même si l'ensemble te paraît tarte j'ai aimé et la démarche et l'association de tes mots à tes dessins et toiles, deux ou trois d'ailleurs m'ont plus interpellée mais j'ai aimé l'humour en fil ce ténébreux humour de vie nécessaire me semble t-il et ce farouche appétit de vie, la vivre plutôt que d'en être juste "spectatore"... Avec ta permission j'aimerais reprendre une ou deux de tes expressions dans mon espace...
N'as tu jamais pensé à créer un blog, une sorte d'endroit interactif pour t'exprimer, rencontrer, et toucher aussi, ouvrir décrotter secouer inspirer...

Moi, j'ai aimé mon voyage dans ton site...
Toute mon amitié.
Blue

Le plumitif a dit...

C’est vraiment une belle gang que Mistral a réuni ici quand même… Je suis pas surpris, en même temps, d’y trouver autant d’affinités parce que je me souviens quand j’ai lu Vautour, il y a un bail maintenant, à quel point ça m’avait jeté sur le cul de lire quelque chose qui collait d’aussi près à ma propre vie, je veux dire dans plein de petits détails que je pourrais pas vraiment nommer, un mélange de sensibilité, vision du monde et plus prosaïquement de "conditions de vie" pas juste semblables mais vécues, intégrées d’une façon tellement proche… (C’est certain que le fait que nous ayons vécus "en parallèle" plus ou moins dans les mêmes lieux et à la même époque y est pour quelque chose, mais pas seulement. Puisque, évidemment, Mistral n’est pas le seul écrivain québécois de sa génération que j’ai lu et jamais, même si j’en ai bien sûr apprécié d’autres, jamais je n’ai ressenti ça aussi fort…) Bref, je suis content de te connaître Yvan LaFontaine et aussi tous les autres que je lis ici.

--------------

Par ailleurs, ma chère Blue, ton appréciation me va droit au cœur (et c’est vrai que "tarte" c’est peut-être un peu charrié mais j’ai cette indécrottable manie, dès que je prends un peu de recul, de trouver dérisoire tout ce que je crée). Alors, bien sûr, n’hésite pas à me citer dans ton espace si tu en as envie; ce sera déjà un bonheur pour moi de trouver une petite place dans ton univers si sensible et envoûtant. (Pour le blog, j’y pense depuis un petit moment. C’est vrai que comme espace expérimental et de partage, ça pourrait être assez capotant - surtout avec les possibilités d’y marier textes, images et musiques… Mais pour l’instant je suis un peu trop empêtré dans les plus plates nécessités de la subsistance pour trouver le temps de me lancer là-dedans. Mais bon, ça travaille à l’arrière-plan…)

Tu as également toute mon amitié.

Yvan a dit...

Heureusement,la nécessité
de la subsistance n'empêche
personne d'écrire.
;)

helenablue a dit...

Right, Terrible!

Le plumitif a dit...

ouaip! c'est l'beau d'l'affaire: tant qu'té encore capabe de penser, té encore capabe d'écrire...