11.1.11

Un hostie de précieux beau cadeau de ma belle Blue


Le shipping lui a coûté quasiment aussi cher que le livre. Mais elle tenait à ce que je l'aie, et que je l'aie vite.

Avec la permission d'Emcée, je lui baise les pieds.

12 commentaires:

helenablue a dit...

Oui, c'est vrai je tenais à ce que tu l'aies, vite! Tu te souviens, tu avais émis l'idée lors d'une note que j'avais faîte sur une chanson d'Aznav que tu ne connaissais pas, et dont je venais de faire la découverte, tu avais exprimé alors que tu trouvais ça dommageable qu'il n'y ait pas une anthologie de son oeuvre qui est remarquable, et "crac" alors que je l'ignorais je la vois en vitrine chez mon libraire quelques semaines après, à peine! Tu imagines, j'ai tout de suite pensé à toi...
Pour finir jusqu'au bout avec la petite histoire de ce livre, figures-toi que je l'ai reçu en cadeau, et je te donne en mille par qui!

Régale-toi, régalez-vous tous les deux Emcée et toi, dans les creux de vos spidermans respectifs, c'est une vraie mine de bonheurs que tous ces mots en vers de Charles!

Love,
Blue

helenablue a dit...

Euh, je veux dire que je l'ai reçu en cadeau aussi... C'est fou, non? Il est vrai que je partage avec toi l'amour des mots d'Aznav! Donc forcément, IL était sûr de me faire plaisir!
Nous sommes donc au moins deux ( you and me) à le lire et c'est un vrai régal...

helenablue a dit...

Bon ! Comme ça bouge pas des masse ici, j'en profite et je vous livre ce poème chanson de 1962:

"T'es ma terre, Mon pays"

J'aime le côté sud de ton corps
Mais j'en aime aussi le côté nord
J'admire ton Est
convoite ton Ouest
Et de plus j'ai rien contre le reste"




Fais - moi plaisir Christian , mets leur tout le texte page 217!




"Toi t'es ma terre, mon pays
Les frontières de ma vie
T'es mon sol à fertiliser, chaque jour
Toi t'es mon monde à parcourir
Ma planète à découvrir
Pour y vivre enfin et y mourir d'amour"




Parce qu'entre nous, et parce qu'on le partage, quoi d'autre que l'amour?


" Frôler tes collines et te vallées
Toucher tes presqu'îles et tes près
Tes lits de rivières
Tes coins de désert..."



Bon , ça n'est qu'une suggestion intime et ( je cherche toujours le mot, j'hésite entre complice, fraternel, insondable, éternel, étrange, magique, amical, magnifique).... j'opte pour " réel"!

Love, pour toi et l'élue de ton coeur, je vous aime.
Blue

Mistral a dit...

Shit! Le livre est au Bunker et je suis au Moonshine...

Mistral a dit...

Emcée est une fan de Tolkien, et moi de sa terre du milieu!

Laure K. a dit...

"Ya qu'à mettre tout à fond qu'est ce que vous faite chiez à baisser vos merdes là ?
Tout à fond, TOUT à fond !"

et moi je suis petit Frodon ?

http://www.youtube.com/watch?v=5S-Tt2QRAs0

Mistral a dit...

Huh?

Blue, ou Ven, ou kek Tribal: enseignez à Lorca comment on insère un lien. Je vous l'ai montré, c'est votre tour. Si la transmission du savoir n'est pas exponentielle, elle n'est pas, right?

Laure K. a dit...

oui, comment on en sert un ?
un bon lien vaut mieux que deux tutorats...

Actuellement, je suis dans le train de
"Vamp"... Ouverture... Montréal comme sous les trompettes du Manhattan de Woody Allen ( je me risque là, je ne sais pas si c'est un entendu comme un compliment)

Mistral a dit...

Oui, Woody reprenant sans cesse son incipit, héhé...

Laure K. a dit...

ah oui tiens ? il fait le coup à chaque fois ? j'ai pas dû en voir assez ... serait-ce une technique narrative Mistralienne ?
(je n'en suis qu'au deuxième, hein, pardonne-moi mes questions d'errance en la matière )
non mais laisse faire, je verrai par moi-même ...

Laure K. a dit...

et ta Rhapsody pour Montréal ça donnerait quoi musicalement ?

(et bé, j'suis très fière de mon link by myself... bon et là je vais me coucher, je suis grave en jetlag !)

salut Sieur Chris !

Laure K. a dit...

"hé, hé "... son incipit multiple dans CE film, évidememnt ! pas dans tous les films de moody wallen... ispèce de JETLAG! 'scuse, je prends de la place pour rien, là.