27.8.09

Synchrostrophes

Je tonds nos moutons de Panurge
Et tu guéris mes écrouelles,
Moi vil berger, toi thaumaturge;
On dîne de nids d'hirondelles.

2 commentaires:

L'Adulescente a dit...

J'aime ça v'nir te lire.

Le développement de ma syntaxe n'est peut-être qu'à un stade embryonnaire mais mais ceci ne limite pas mon intérêt face aux beaux mots. Pis tsé, quand cé toi qui les assemblent, on dirait qu'ils le sont encore plusse, beau.

helenablue a dit...

Well, j'dois dire que comme toute adulescente que je ne suis plusse, moi aussi j'aime ça v'nir te lire, et plusse encore....
Mais, motus, hum, ça reste entre nous.
Chutt!!