25.8.09

Pile ou face, tête ou bitch

Shirley Théroux, crisse, sur le blogue de Blue qu'on aime parce qu'elle est curieuse de notre culture et qui nous aime en retour parce qu'on s'enquiert de la sienne. Shirley Théroux? Kin, Shirley Théroux, ça a commencé avec ça, puis Les Tannants et Pierre Marcotte, à grands trains de pauvres gens ridiculisés quotidiennement au canal 10 ils ont fait du fric à ne plus savoir comment en jouir, ils se sont mariés, ont procréé, ont décidé de s'amuser autrement en ouvrant des restaurants, ont divorcé, ont vieilli et menti et vécu dans la honte et ont crossé, qu'ils soient damnés, qu'ils soient damnés.

C'est clair, Blue? Sinon j'en ai encore, j'ai même pas commencé, ces gens-là sont un reliquat de vermine sur le dos de notre peuple, des ti-culs qui suçaient le sang des petites gens pour s'engraisser, des dégueulasses, des écoeurants, des enfants de chienne.

Ici, Shirley s'efforce de mimer la virginité canadienne-française emballée dans du bon gros tissu de toile à rideau: elle s'adresse au jeune canayen qui revient des chantiers. Heureusement, ça n'a pas pogné: pas si cons. Mais a pas fallu longtemps pour s'ajuster, chanter C'est beau un homme avec des flips de pute pour l'époque et se faire un petit nom. Là encore, elle n'était guère de taille, et quand Nanette est arrivée en ville Shirley remontait en soufflant l'escalator qui descend, a fallu qu'elle se trouve un autre plan sinon c'était waitress chez St-Hubert pour Shirley!

19 commentaires:

Flash Gordon a dit...

Tu mets le doigt sur le malaise que je ressentais alors qu'enfant je regardais Les Tannants... Faire dans et de la culture populaire sans avoir de respect et d'amour pour le monde m'apparaît abject. Merci d'avoir brassé le cocotier de mes souvenirs.

Mistral a dit...

Merci à toi d'avoir osé contribuer ta noix: je n'en espérais pas moins, mais c'est diablement flashic anyway.

RAINETTE a dit...

Ils riaient du public. Pas juste eux, le réalisteur. Tu te souviens, ils placaient les gens qui assistaient à tous les jours à l'émission et qui avaient l'air "bizarre" (je ne sais comment les qualifier) EN AVANT DES RANGÉES. Je me souviens même de la face d'une fille avec des traits "mongoliens", tu sais ce que je veux dire hen ? Ils riaient du "pauvre" monde autrement dit.

En fait c'était eux le "pauvre" monde.

Mistral a dit...

Oui, je me souviens, Rain. C'était un freak show. Mais non, c'était pas eux le pauvre monde, ils se sont enrichis et se sont cachés ensuite, ça sortait de Joliette et de cours de radio-théâtre à 14 ans et ça savait que ça ne savait rien, la télévision fut un tel jackpot qu'ils ne s'en sont toujours pas remis, mais fuck em qu'ils soient damnés! Pauvre monde, non non non. Pas tant qu'ils ne liront ou n'entendront ce qu'ils redoutent depuis quarante ans. Ce qu'ils vont faire en se Googlant comme on peut raisonnablement supposer qu'ils le font, ces fions.

helenablue a dit...

Oui, c'est clair!

Me sens un peu ...
:-(

helenablue a dit...

Et j'en suis vraiment contrite et bouleversée, c'est tellement pas dans mes valeurs!

Mistral a dit...

Shut the fuck up! Ce qui n'est pas dans tes valeurs est de te renseigner avant, ça fait un an et demi que ça t'est dit en privé par des canaux intimes, et tu persistes à tenter de nous jouer les uns les autres, tu te crois au-delà du réel, au-delà du Tribal, et on verra ce qu'on VERRAT!

helenablue a dit...

Right!

Mais je ne tente de jouer personne, et me sentais encore jusqu'alors parfaitement affiliée et tribale.

Fuck.

Mistral a dit...

Farme ta yeule. Je te publie comme de raison parce que t'en as le privilège tribal, y a que les tribaux qui peuvent écrire fuck chez-moi, pis astheure que tu l'as dit farme ta yeule d'hypocrite qui jongle avec des grenades dégoupillées, ôte ta main de dedans ta face pis arrête de sinuer sur ma glace.

Renart L'éveillé a dit...

Moi j'étais crissement trop jeune pour me rendre compte de ça. Merci de rectifier mes vieux souvenirs!

RAINETTE a dit...

à l'heure qu'il est, vous vous êtes déjà réconciliés hen ? Sinon c'est triste ! À cause... shirley tes roues....qui disait l'autre...tu sais bien Christian qu'elle est une femme de bonne foi ! Tu peux pardonner un petit écart, surtout si c'est le premier en un an et demi hen hen hen ?

Mistral a dit...

How about minding your own goddamn beeswax for a change?

Bluebird a dit...

Prenez garde, Monsieur Mistral, que la politesse ne vous étouffe. La politesse ou la finesse, d'ailleurs.

Mistral a dit...

Oué, ben, Bluebird, m'en vas prendre ça en délibéré!

Mistral a dit...

'Coudonc, c'est pas toé le crotté qui s'est inscrit ici pour quelques heures avant-hier avant de détaler? Ben oui, hostie! C'est toé! L'Alsacien!

C'est culturel ou historique ou génétique, chez vous, de s'asseoir le cul sur deux chaises? Esterhazy, ça te dit quelque chose?

Je croque des moineaux bleus au brunch dominical, dude.

diodes a dit...

Haaaa! Trop drole! Stie!

Envisage meme de revenir, souffrant de ne pouvoir lier mon brin a cette belle grosse charge concernant un debile passage de la tivi P.Q. d'il y a une meche, mon foie.

Ricanement asiatique, tiens! (get those fingers working...)

(pour l'instant) Mal o bide de rire.

Michel a dit...

Mistral, singulier, irréfragable, insoluble, clanique...
Mistral, décapeur de consciences.
« A d’autres, les labeurs abrutissants aux ordres d’une crapule cupide, à d’autres la fondation des empires, l’empilage des millions, la messe du dimanche, la crainte respectueuse des forces de l’ordre, la chasteté avant le mariage ! L’autocensure du geste et de la parole, à d’autres ! »
Je lis le vieux « Vamp », un commencement… La moitié des mots m’échappe mais pas la moelle.
Mistral, intact, irrésistible tueur.

Mistral a dit...

Know what? Vamp, je n'en comprends plus guère que le tiers aujourd'hui, mais je me souviens bien d'avoir pesé et mesuré chaque élément dans le temps, ma conception était claire et mon effort maximal selon mes moyens, ce qui m'épargne bien des angoisses rétro-actives astheure, héhé.

Merci de ces généreuses paroles, dude.

Blue a dit...

Michel est complétement dans le vrai,généreuses paroles , vérités oui surtout! ce en quoi c'est plus généreux encore, le monde dans lequel on survit, biaise manipule utilise se gourmande et se léche les babines se repaisse, il est des êtres qui refusent cela, ne l'entendent pas d'une oreille complaisante au contraire et s'arment et le font avec grâce, comme un art martial...
Comme toi, Mistral et magistral!