10.3.08

Une crisse de tempête de neige, nelliganienne et drôle.

Soir d'hiver

Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
À la douleur que j'ai, que j'ai!

Tous les étangs gisent gelés,
Mon âme est noire: Où vis-je? Où vais-je?
Tous ses espoirs gisent gelés:
Je suis la nouvelle Norvège
D'où les blonds ciels s'en sont allés.

Pleurez, oiseaux de février,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez, oiseaux de février,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genévrier.

Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
À tout l'ennui que j'ai, que j'ai!...


Émile...

Y a trois drôles au Québec qui me plaisent, sur quelque cinq cents. Y en a qu'un seul avec qui je voudrais boire une bière, je dirai pas tout de suite lequel.

L'un des trois est André Sauvé, dont mes amis sont persuadés qu'il est Mado.

Ce sketch est tripant: il fait du bien et du mal aux tripes en même temps. C'est Queneau et Barthes en barcarolle, mytho-sodomisés au milieu d'exercices de style.

9 commentaires:

lhiverakhartoum a dit...

C'est vrai qu'on dirait un peu Mado...c'est une rumeur ou c'est fondé?;)

Mistral a dit...

I have no fucking idea.

charlot_russe a dit...

Nop… Mado Lamothe se nomme Luc Provost en réalité et n'a pas de frisette !

Mistral a dit...

...

Latourneusedepage a dit...

Quel génie ce gars!J'espère que tu l'as vu dans 3600 secondes d'extase? avec Marc Labrèche? Quand il dit à Marc: Marc .... moi qui idolâtrait Bruno Blanchet, on nous fait découvrir André Sauvé cette fois. Je ne savais pas qu'il était humoriste, et quel numéro!

La tourneuse de page
PS: je te donne le lien de mon blog (très, très très humblement) car je ne me considère pas écrivaine, juste une petite blogueuse. Je lis ton blog tous les jours avec délices
lestourneursdepage@blogspot.com

Mistral a dit...

Merci! Vais faire un croche par chez vous.

Caroline.G a dit...

André Sauvé: ah oui, ah ouiiii ! Je me délecte de ses hallucinants délires sautilants au show de Labrèche. Il me ferait presque défriser !

Quant à Mado, je sais qu'elle-il s'appelle Martin... entoucas c'est ce qu'il disait dans ses délicieuses chronique du ICI (qui me manquent, autant le ICI que les défuntes chroniques...)

Les tourneurs de page a dit...

On attends encore pour les 2 autres .... cé qui, cé qui ....

Mistral a dit...

Hé hé... Ce sont Houde et Mercier, mais y a qu'avec ce dernier que j'aurais la chance d'en placer une de temps en temps.