11.4.12

Bientôt dans un Leméac près de chez vous

Pas corrompu pantoute.

7 commentaires:

Génie de ce Siècle a dit...

Tu fais de la désinformation, maintenant, Mistral? Tu n'as la licence pour distribuer mon mémoire, tu la préfères par huissier ou par courrier recommandé, ta mise en demeure?

Mistral a dit...

C'est ça, le génie de ce siècle? Une chance qu'on est juste en 2012.

Ta mise en demeure, je te suggère de l'adresser au site hyperlié, qu'il faut à peine un clic de Google pour trouver.

Pis, euh, écoute donc pas trop Jean pis ses conseils, s'ils t'amènent ici pour te mousser. Mauvaise, mauvaise idée. No future in it.

Génie de ce Siècle a dit...

Dude, l'UQAM a les droits pour diffuser mon mémoire, pas toi. Envouyeille, tu arrêtes tout de suite cette diffusion illégale. Ce n'est pas une menace, tu commets un crime et je n'hésiterai pas à porter plainte.

Mistral a dit...

Did she just call me Dude? And a criminal?

Yup. Your future is so bright I gotta wear shades, girl.

Danger Ranger a dit...

Comme dans: flashpoint.

Danger Ranger a dit...

Hey, fille, tu vas te brûler, au cas où t'avais pas encore compris - ce dont je ne doute pas; je te fais une faveur. Laisse les hommes régler leurs affaires entre eux. Par hommes j'entends des types qui ne recourent pas qu'à des bassesses. Ça n'a rien à voir avec ton sexe.

Guillaume C. Lajeunesse a dit...

Une personne a le droit de ne pas en aimer une autre. Ça, c'est la vie. Je ne veux pas prendre pour qui que ce soit, la chicane me répugne; j'aime donner une chance aux gens, je crois que tout le monde peut évoluer. Et j'ignore trop de choses au sujet de cette saga. Néanmoins, j'aimerais souligner des contradictions. Dénigrer l'oeuvre de quelqu'un de la sorte — on parle d'un grande oeuvre; ça ne prend pas la tête à Papineau pour reconnaître qu'une chose est grande, même si elle ne nous plaît pas —, ça se rapproche du fiel à l'état pur. Puis, je déteste le «deux poids, deux mesures». Mademoiselle, vous, vous ne diffamez personne, peut-être?

Qu'il écrive peu, ou du moins à son rythme, qu'est-ce que ça change au fait qu'il ait naguère écrit des choses incroyables? Par ailleurs, où sommes-nous, présentement? Sur un blogue. C'est quoi, si ce n'est un espace littéraire? « Génie de ce siècle »: ça en devient gênant: Mademoiselle, vous vous autoproclamez génie du siècle, vous fantasmez votre gloire, et cependant vous ne savez pas reconnaître celle des autres? Vous, Mademoiselle, n'avez pas écrit de bon livre depuis... jamais.

Par ailleurs, le point soulevé par Mistral est bon, est logique: le mémoire, il est déjà en ligne. Si une personne amène un livre déjà publié d'un point A à un point B, où est le problème?

Elle n'a pas l'air fondamentalement d'une mauvaise fille. Mais certes trop farouche et inconsciente, légère dans sa façon d'aborder la critique. « La critique, art aisé, se doit d'être constructive », pour citer un autre que j'aime bien...