12.8.10

© 2010 Michel Plamondon

Au tour du Plumitif de nous régaler d'une affabulation joualisée! Riches, les rimes. L'oeuvre est .

Ça fait quatre: Blue doit rougir de plaisir...

10 commentaires:

Promethée V. a dit...

Je sais pas si Blue Jinx rougit, mais moi j'en bande comme si j'étais à manger Une bonne petite pêche toute féminine.

Exercice intéressant et oh! jeunesse de me faire gonfler si aisément (trop). La turgescence des franc-fabulistes m'émeut et m'excite à un point...

À qui, à qui maintenant?

- Dr.

helenablue a dit...

Oh oui! Je rougis jusqu'à l'écarlate tant je me régale, quel festin messires!!! Merci bien!





* petit aparté pour Prométhée V., pardonnez mon ignorance mais que veux dire Jinx ?

MakesmewonderHum a dit...

Christian, je ne savais pas où la planté.

L'Oure pis les deux gâ
(L'Ours et les deux compagnons)

S’t’une fois 2 beaux câssaux câssés bin raide, pas iune token din poches.
Y pognent le p’ti vieux qui empaîllait toutes les bébittes autour du v’lage.
--Aye ! Gareau on n’a un esti bon deal pout toé.Jusse,jusse pour toé.
On t’â spotté in nourse mon homme, gros comme ton garâge, yé bô.
Dé amanchures de pattes plus larges qué cornes du beu à LaFarge au boutte du rang.
Quanque tu va i vouère la peau, le cash vate sonné jusque danl' cul.
Trois pis quatte manteaux pis au moins deux tapis, enh ! Mon Moisan ?
--Ouiiiiiiii Ti-mé, au moins.
Lâ mon Gareau faudrait au moins in p’ti-vingt pour’eul gaz dans l’truck.
--O.K mé pas pluss que 2 jours,j’vous connais mé 2 tabaslak(s).
Y’embaques toué deux dans l’pick-up, y’embreille pis y parte yinque su ‘une gosse..
Dans l’bois ? Non à T-a-v-a-r-n-e du gros Paquin.
Y’en bouève une criss de shot pis y’en beurre large s’ul deal.
Y r’parte s’ul l’aut gosse ,bin bin frostés dans boucane des tires d’en arrière.
Au bout du chemin à Cadoche Piché y rente dret dans l’bois.
Pogne le sentier encore dans slutch du printemps ,virre pas loin du boutte pis brake dret là.
Devant yeusse deux, une grosse taboire de motte qui boucane un peu (tannière)
--Yé tu là ? Oui, oui y ronfe encore un peu.
--Té bin sûr qui fait pas l’mort toé ? Naön.
--Va chercher du gaz, avoye vite, vite, Moisan on va le pogné là là.
Le smate y’arrose la cabane partout, t’allume ça avec qu'eul Zippo.
Kaboum de pattlow! Ayoye toé.
(L’ ours sort de la tannière, la toison tout en feu)
--Aye yé là donne moi le douze, vite.
Le taouin de bozo ti tire la bouête de balles au complet.
Bang ! Bang ! Bang ! pis bang ! encore.
--On lâ, mon moisan, on lâ bin u.
--Ouen mé y’a pu d’peau pantoute, Gareau va tête en osti.

Hum !

*La morale du gâ qui a bâti le Parc Lafontaine , c’est pas juste de ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué mais également, que la fin ne justifie pas toujours les moyens.

helenablue a dit...

ET bien en voilà une cinquième, là je vire au violet!!
Wouahou!!

Prométhée V. a dit...

Splendide pour l'Oure pis lé deu gâ. Le plus purement joual, je trouve. Une vraie fable équine.

@Blue Jinx : Premièrement, il faut le prononcer à l'anglaise (je suppose que tu l'avais deviné). Ensuite, pour le sens; il n'y en a aucun en particulier, et tous à la fois. Comme n'importe quel nom américain, "our names don't mean shit" [Butch - Pulp Fiction]. C'est simplement que je ponctue de pseudonymes certaines gens qui croisent chemin avec moi. Je me suis longtemps appelé moi-même le poète-baptiste. Puis, je trouvais que le terme poète était un peu péjoratif aujorud'hui, alors bah, j'ai arrêté.

Pour faire une longue histoire courte, c'est simplement un automatisme : un son qui - à mon sens - te va comme un gant et qui veut déjà dire quelque chose en soi, sans représenter rien en particulier.

Mistral a dit...

Y a quand même une homophonie certaine avec Blue Jeans!

helenablue a dit...

Tiens c'est étrange, je venais de me dire la même chose...

Prométhée V. a dit...

Ça doit être pour ça que ça m'est venu si facilement; je n'avais même pas remarqué : honte à moi :P (C'est agréable d'utiliser les petits dessins comme ponctuation)

Prométhée V. a dit...

Je me dois de rajouter : Merde, je me sens mal d'avoir donné un nom si facile... Mais rebaptiser, ça se fait pas... "Mille excuses milady"

helenablue a dit...

Vous êtes excusé, très cher Prométhée V. d'autant que par chance le Blue Jean me va comme un gant!


* clin d'oeil complice *

:-)