2.7.08

Opération Cancrelat: phase II

C'est plaisir de les voir choir du mur, tout désorientés. Le plancher du Bunker se transforme en cimetière.

2 commentaires:

Jean-Christophe Réhel a dit...

Je ne veux même pas songer à cette nécropole macabre...d'autant plus qu'avec la chaleur torride que crache l'été, les odeurs doivent être des plus appétissantes.

Sérieusement monsieur Mistral, vous faites un beau travail... ou plutôt un bon travail. Enfin bref, à cause de mon jeune âge, j'ai encore de la difficulté à analyser le bon du beau.

C'était ma parenthèse de vie. C'était mon intrusion dans la vôtre. Aussi petite soit-elle.

Bonsoir, à plus tard, adieu. Oui, probablement adieu!

Jean-Christophe Réhel a dit...

Ah, j'oubliais : http://jeanchristopherehel.blogspot.com/

En cas de végétature trop avancée.