24.6.13

un drapeau...

Faisons donc ce que nous pouvons, ce que nous devons, pour qu'il signifie ce qu'il peut, ce qu'il doit...

1 commentaire:

Michael Deschambault a dit...

Il n’y a pas de limites à ce que nous pouvons faire tous ensemble, en métissant cultures et générations, sous un même horizon. Cet emblème, que l’on a tous vu flotter, aura estampillé notre imaginaire et laissé un germe d’identité collective en chacun.

Certains jours, j’ai l’impression d’un frisson dans la voile, puis d’autres, c’est le calme plat, sur la grande mer bleue. Si le vent n’est pas de notre bord, il n’y aura d’autre choix que de sortir les rames pour avancer.