18.6.13

Mes chums sont pas ben forts su'l Laura Secord...

En prévision de la Saint-Jean betôt.

13 commentaires:

helenablue a dit...

Ah ! Betôt la St Jean ! Il y a du festoiement dans l'air...

Mistral a dit...

Pas de quoi fêter ben ben, rien n'a changé depuis 1939, mais c'est peut-être ça, la raison de se réjouir.

Le plumitif a dit...

saint-jean ou pas saint-jean, Jean Lapointe lui, qui n'était pas un saint, fut épatant en barnak dans ce rôle-là! et, c'est manifeste dans ce court extrait, la série était d'une consistance (ben, c’est plus que ça là... mais je fais court) dont je peux difficilement ne pas m’ennuyer, moi pourtant vraiment pas porté sur la nostalgie...

s.gordon a dit...

«Avec les fesses à l'air, on va voir si ça va vous refroidir.»

Hum.

C'est le boutte qui m'est resté. Ça ne respecte peut-être pas les convenances, chuis ben désolée, mais c'est ça qui est ça.

Ça pis «Manger du navet des hivers de temps », «Méprise pas notre monde» et «Prendrais-tu un petit cognac».

Ouain. Surtout la dernière.

Mistral a dit...

"Chu pas Lacordaire, tu le sais, mais..."

T'es pas une fille de Polignac, t'es une fille de Jack!

s.gordon a dit...

Eh que tu me connais, Christian.

Smack. Double smack.

Mistral a dit...

Te connaître est un grand privilège.

MakesmewonderHum a dit...

"À essoucher au clair de lune pour gagner du temps sur l'été, t'as raison Adélard, on avait pas l'temps de lire Karl Marx."

Le rythme des mots pour crucifier une idée jusque dans le parking l'aut bârd du stade. Ça, ça nous appartient.
On s'est tapé pas mal sur la cuisse que tu nous le rappelles sur l' Envolée, hé,hé!

Mistral a dit...

Ben content, Makes. Ben content!

Mistral a dit...

Notre réplique fétiche, à Emcée et moi, c'est celle sur la météo de Léningrad...

"Ben sais-tu quel temps ki fait là-bas? Y fait cinq pis dix en-haut de zéro! Ben Baptême quand y fait ça ce temps-là icitte au mois de janvier, nous autres on trouve qu'y fait chaud!"

MakesmewonderHum a dit...

Ma blonde me racontait que dans la zone habitée la plus froide , en Sibérie, on fermait les écoles qu' à -50 Celsius, comble, pas d' eau courante, because, et que c' était encore les "outhouse" pour le service après-vente des repas.

Mistral a dit...

Ben oui. Les backhouses. Bécosses, en canadien-français.

gaétan a dit...

Dommage que cette série ne soit pas rediffusée au même titre que L'héritage ou Les belles histoires des pays d'en haut le sont depuis des années sur ARTV.
J'ai jamais réussi à détester complètement le personnage polirtique de Duplessis quoique les médias et les "médium" aient pu charrier sur son compte même la tonne de minerai de Schefferville à 1 sous vendue aux Américains et la grande noirceur qui lui était associé.
Je me demande maintenant à quel genre de télé-série sur Justin T. mes petits-enfants auront droit dans 20-25 ans ?