24.6.12

J'abhorre les drapeaux

Mais celui-ci est le plus beau.


8 commentaires:

Guillaume Lajeunesse a dit...

Le chef a parlé.

Mistral a dit...

Sweet Vieux G: you're late for bed, héhé...

Bonne Saint-Jean.

helenablue a dit...

Bonne Saint Jean à vous tous, tribaux et tribaudes et particulièrement à toi, Black Angel! J'adore ce fleurdelysé. Il a fière allure!

Kevin a dit...

Il n'y a à mon sens, qu'un seul autre fanion qui m'intéresse, dans la catégorie drapeau de peuple pas de pays et aussi pas de territoire distinct, c'est le drapeau de la Stella Maris, le drapeau acadien, mais c'est le quinze août, tout ça, alors je me ferme la gueule, je dis pas un mot, j'écris rien en dehors du sujet d'aujourd'hui et je me Saint-Jean baptise une petite bière à tous les Dollard que nous sommes.

Ma main,

Kevin

Guillaume Lajeunesse a dit...

Vous aussi grand monsieur.

Ce qui est drôle, c'est que j'étais dans un moment d'insomnie, hier. Car du reste je m'étais effectivement couché à l'heure des pépères.

Venise a dit...

J'ai reçu un drapeau de Claire, qu'on nommait jadis "soeur supérieure" et qu'on appelle maintenant "animatrice". Elle dirige le domaine des soeurs Ste-Croix où ma tante Léona loge. Elle avait quelques drapeaux de trop dans ses mains, elle m'en a offert un, je l'ai accepté. Je l'ai laissé voler au vent dans mon trajet en auto de Montréal à Cowansville et en arrivant sur la rue William, je l'ai accroché devant ma porte d'entrée. En arpendant ma nouvelle rue, j'ai réalisé qu'il était seul à se faire aller le fleurdelysé.

J'espère ne pas en voir trop dans une semaine moins un jour.

Le plumitif a dit...

hum… j’arrive trop tard pour les souhaits; ben, y était trop tard de toute façon, on en est plus là
non là, c’est plutôt du courage, une vision, de l’ambition qu’y nous faut
même pus de s’bâtir un pays, non, juste se sortir la tête collective du sable deux minutes
le temps de lancer un autre appel que celui du cul en l’air
avant d’en manquer sérieusement, justement - pas du cul là, de l’air…

crocomickey a dit...

In the deed ! :-)