22.5.11

Quarante-sixièmes rugissants

Quarante-six ans. C'est l'âge de Bernard Hopkins, devenu hier le plus vieux champion du monde de l'histoire de la boxe, toutes catégories (la sienne: mi-lourds, contre un adversaire de 28 ans).

L'âge de B-Hop, c'est aussi le mien, ainsi que celui de ma meilleure amie ex-aequo (l'autre est plus jeune; on dit pas l'âge des filles, ché pas pourquoi, ou si on le dit on tait de quelles filles il s'agit).

La boxe, ça troue le cul. Et moi qui étais sur le point de renoncer à la bagarre.

22 commentaires:

helenablue a dit...

Amusante cette expression imagée et savoureuse, ça me troue le cul! la première fois que je l'ai entendu, c'est ma petite soeur qui l'a prononcé dans une discussion endiablée avec l'intonation bien grasse:
Ben, la vache, là, ça me troue le cul!. D'autant plus amusant de la lire ici, aujourd'hui parce que par le plus grand des hasards et pour la première fois je l'ai moi-même utilisée ce matin dans la conversation , ce que je n'avais encore jamais fait!

La boxe est un mystère pour moi...
Et je n'ai pas la mémoire de m'être jamais bagarrée sauf peut-être verbalement et encore c'est pas mon fort, je serais plutôt du genre esquive à porter l'estocade à un moment choisi!
Peut-être est-ce plus spécifiquement masculin? Quoique je déraisonne, j'ai eu l'occasion de voir des jeunes femmes se battre, c'est coton!

46! Un bel âge, non?

Mistral a dit...

Ouais. Tu veux te battre?

helenablue a dit...

Avec toi?

helenablue a dit...

Nan! Je fais pas le poids !

Mistral a dit...

Je maigris, paraît-il.

Laisse-moi travailler.

gaétan a dit...

Tu maigris ? Good ! En passant par Montréal j'me débarrasse de mes sacoches de vélo, pose des pegs pis j'te descends par chez-nous. On arrivera à temps pour le spectacle d'un autre qui refuse de vieillir: Pagliaro.
Salutations.

Mistral a dit...

J'entends frapper!

Laissez-moé travailler avant que j'pète une (sa)coche.

bizak a dit...

Si vous permettez monsieur le blogueur, vous parlez de bagarre et de boxe et puis vous dites: je travaille!foutez moi la paix (à ce que j'ai compris) Franchement, vous cherchez vraiment la bagarre!
Bon anniversaire quand même pour vous et votre meilleure amie, quoique pour elle, je crois que c'est déjà fait!

Mistral a dit...

Pourquoi se sentir tenu de commenter à tout prix? Qui le demande, quel besoin est à l'oeuvre, ici? Je ne publie pas ces billets pour sonder ce que des inconnus en pensent!

Blue, GeeBee, c'est des amis, c'est pas pareil, et quand je suis débordé, ils sont pas offusqués, héhé. Si j'abusais de délicatesse, là, sûr qu'ils s'inquiéteraient sérieux.

anne des ocreries a dit...

ne renonce JAMAIS !
"Si tu ne participes pas à la lutte, tu participes à la défaite." Bertolt Brecht

Bon, évidemment, y a des façons plus symboliques de lutter qu'un coup de poing sur la hure, s'pas...:))

Mistral a dit...

Ché pas. Mais c'est cool de te voir intervenir en Tribale. On va réfléchir, tas de tas d'os que nous sommes, à ce que tu nous fous dans les nerfs et le cerveau.

helenablue a dit...

La lutte, quelle lutte?
Catch, boxe, terrain de football, rugby?

Bien sûr, je te titille, là, Anne!
Ne pas lutter, c'est démissionner, mais ne pas lutter de la bonne manière c'est alimenter...

Pas une équation facile, faut arriver à pousser le coin dans la faille pour faire sauter tout le bazar. S'infiltrer, s'exprimer, se faire entendre, faire valoir un autre possible, doucement gagner du terrain.
Je pense ça plus efficace qu'i-un gros coup de poing dans la gueule, mais j'ai encore tant à apprendre!

anne des ocreries a dit...

résister, c'est lutter, et vivre au plus près de ce qu'on est dedans, c'est résister. Enfin je crois....y a un peu de ça ; "lutte", je ne l'entends pas au sens de "se foutre su'la yeule" - encore que ça puisse avoir un côté soulageant, parfois, et qu'un bon coup de latte dans le tibia, ça soit défoulant. (z'avez remarqué ? une fille va plus facilement balancer un bon coup de pied, un mec va vous tirer une beigne dans le groin ! étonnant, non ?)

Ce que veut dire Brecht, je crois, c'est que l'indifférence ne nous est pas permise - c'est que la prise de conscience doit amener à la prise de position, et celle-ci doit amener à l'action, choisie et réfléchie selon ce que nous sommes.

Ouais ?

Yvan a dit...

Lyes!

Mistral a dit...

Anne est la nana de Mack the Knife, faut dire, dans l'intérêt de la transparence: Mackie Messer, de son vrai nom.

anne des ocreries a dit...

Ah nan ! je suis la nana de mon Monsieur l'Homme, accordéonneux d'occasion-qui-fait-des-progrès, et m'entoure de tous les soins attentifs qu'on homme énamouré peut offrir à une femme.L'est pas guère actif sur le ouaibe, c'est pas trop de son goût c't'affaire-là.... :)
ça fait pas loin du quart de siècle, notre histoire ensemble....on a écrit quelques chapitres déjà ensemble, et je réclame un deuxième tome.:)

Mistral a dit...

Vachement brechtien.

helenablue a dit...

:-)

pHiLoGrApH a dit...

Chuis passé y'a à peine quinze jours par chez toi, mais 30.000 pieds trop haut pour m'arrêter sans grabuge. Quand j'y repasserai aux alentours de 6 pieds d'altitude, on pourrait quand même se mettre un peu sur la gueule, alors, bien que tu aies déjà décliné in illo tempore cette proposition pourtant honnête.

Mistral a dit...

Philo...


Reste donc tranquille chez vous. C'est tellement pas le temps de venir chercher le trouble ici.

alsalvas a dit...

Dans quelques instants, je vais en prendre une bonne frette pour le cinquantième, Christian. Santé!

Mistral a dit...

Yup! AI! Cheers...