2.3.11

La vie, quoi!

Comme si une Précieuse post-moderne ne sentait pas non plus le diable quand elle pète et qu'elle pue, quand elle chie et qu'elle sue, comme si les contes de fées bus dans son enfance et les récits pornos vus plus tard s'assemblaient en sapience de ce qu'est la vie pure, la vie vraie, la vie propre et désirable. Une vie qui ne serait pas merde, sang, sperme et pus et chiendent, traversée parfois d'éclairs propres et lumineux, de temps en temps, mais pas souvent. La vie, quoi!

14 commentaires:

helenablue a dit...

Bien sûr que n'importe quelle femme quelle soit Précieuse post-moderne ou pas ne sent pas bon quand elle pète, bien sûr qu'elle chie et que sa merde à l'odeur de merde, et bien sûr que quand elle sue, ça pue, pourquoi y aurait-il sinon dans de déodorants et désodorisants et sent-bons de toutes sortes, sauf qu'elle ne l'assume pas aussi bien qu'un homme, je crois, ou ne veut pas l'admettre, ou en a peur, ou que sais-je encore? Une vie n'est pas comme dans les contes de fées, pure, jolie, avec des princes imberbes et lisses et des princesses soit méchantes soit virginales. La vie est pus, sucs, glaires, sang et salive, chiendent, elle est aussi douceur, lumière, élixir, voyage... Tout un mélange, pas tout blanc, pas tout noir, vivant!

Et il y a des gens plus vivants que d'autres et des femmes qui transpirent davantage...

"J'avoue"!

Mistral a dit...

Ben alors ce sont les contes de fées qui sont mal chiés, qu'il faut refaire, récrire et raconter autrement. Idem pour la porno, qui induit de grotesques et dangereuses notions dans l'à-peine pubère esprit des gosses aujourd'hui. Un enfant doit s'émouvoir et aimer avant de poétiser en s'excitant, ce qui est le domaine de l'adolescence, et pis ensuite on baise en décadence, mais quelle abomination de mettre ainsi la charrue devant les boeufs (même si l'image évoquée n'est pas sans susciter sa part de cochonneries imaginées, j'en conviens volontiers, sauf que moi, je suis un porc d'âge mûr, salé puis mariné dans la saumure, je suis un vin vieilli en fût et livré en forme de barrique de bière, je suis au-delà de toute rédemption, alors c'est pas bien grave, mais les gamins, eux, et les gamines, je serais triste qu'ils subissent mon sort sans que j'aie tenté mieux que le silence...)!

helenablue a dit...

Alors pourquoi pas réécrire de concert les contes de fées et refaire à notre manière une mouture du porno!

Un enfant doit pouvoir s'approprier sa sexualité! Il faut lui faire confiance. Mais pour cela il faudrait déjà que les adultes qui l'entourent et plus encore ceux qui l'aiment le lui permettent n'ayant pas peut de la leur, et n'ayant pas peur de ce lien fort entre sexe et amour que malheureusement, ce n'est que mon humble avis, et fortement galvaudé.

Pour trop d'individus, ces deux pôles sont déliés, alors que pour moi, ils ne peuvent pas aller l'un sans l'autre.


Pour ce qui est de ta parenthèse, je ne te pense pas au-delà de toute rédemption, mon amour pour toi m'en empêche, mais pas seulement, mon amour de l'humain à plus grande échelle, je sais, je sais, c'est peut-être aussi mais vieux fonds d'idéaliste endurcie qui pourtant reste neuve. Bon, c'est sûr, t'es pas mal "embiéré", et alors! t'as pas le ventre creux, tu penses à l'essentiel, tu penses à la jeunesse, tu penses donc à la vie. n'est-on pas là pour transmettre et éveiller?

On est tous des porcs d'âge mûr, mais on est aussi tendres qu'un jambon et délicieux qu'un rôti quand on veut bien se le permettre, et puis tu sais, les pires porcs ne te ressemblent pas, j'entend les vrais de vrais, ceux qui méritent l'abattoir direct, ceux qui ne respecte pas ni le corps ni l'esprit ni le coeur ni l'âme ni le sexe ni l'humanité d'un enfant. Toi, Black Angel, tu te noircis à loisir dans tous les sens du terme mais tu es un ange face à de tels monstrueux personnages qui auraient bien mieux fait de se branler dans un coin de leur chambre en s'inventant des contes. Ils avaient perdus l'humain en eux. Et ça c'est pas la vie telle que j'aimerais qu'elle soit pourtant ce fut la mienne. Shit!

Mistral a dit...

Allons donc. T'aurais pas dû écrire tout ça, en le rapportant à toi et ton ancienne situation particulière. T'aurais dû me laisser m'épancher tranquille, lire, rire et réfléchir.

helenablue a dit...

Bah! Tu sais, tu connais le vieil adage, chacun voit midi à sa fenêtre!


Voyons que pourrais-je trouver maintenant pour te faire rire, cette histoire qu'on m'a raconté hier, peut-être?

Une anthropologue va dans une tribu réputée de cannibales et demande au chef:

-Y-a-t-il encore des cannibales parmi vous?

Le chef lui répond:

- Non, le dernier... on l'a mangé hier!!

Mistral a dit...

Ouahahaaa!!!

Est bonne. Merci.

Héhéhé. On l'a mangé hier... LYES!!!

Midi à sa fenêtre, ça, tu connais le Bunker assez pour savoir que c'est pas vrai.

helenablue a dit...

:-)

MakesmewonderHum a dit...

L'ouvrier échape son marteau en bas de l'échaffaudage, un enfant qui l'observe lui dit:
__Moi mon papa, lui il a 2 marteaux, si il en perd un ,y prend l'autre.
L'ouvrier retourne sur sa plateforme, comble il échape son ruban à mesurer,l'enfant:
__Moi mon papa à deux rubans et si et si...
Le menuisier en profite pour pisser contre le mur et demande à l'enfant.
__Gage que ton père en 2 aussi. En se secouant.
__Ben oui, une petite pour pisser et une grande pour ma maman.


Faudra bien y revenir un jour ou l'autre au monstre que nous avons engendré. Je crois que pour les générations à venir c'est bien pire que juste "la charrue devant les boeufs" qu'on leurs met devant les yeux.Must we unplug a little?

Yvan a dit...

C'est vrai qu'il reste beaucoup
à défricher dans les terres
du conte,entre porno et fées.
Il existe encore bien des sentiers
à fouler en littérature,
au contraire d'autres formes
d'art qui semblent avoir tout
exploré ou presque.

Ta "joke" est hilarante,Blue!
Faudra songer à remercier
celui/celle qui te l'a racontée
de notre part,de ce côté-ci
de l'Atlantique.
:)

Le dernier des cannibales
se mange lui-même;
so fuckin' funny.

frank a dit...

M. Mistral,

Je vous invite à répondre à un petit sondage... je serais curieux de vous entendre là-dessus:

http://valdombre.wordpress.com/2011/03/12/houellebecq-ce-bel-ignoble-merite-t-il-son-nobel/#comments

Laure K. a dit...

comment ça va M'sieur ? ... vous manquez un peu ici-bas, j'ai envie
de dire.

Laure K. a dit...

J' men vais reprendre mes lectures pour la peine... reprendre la cadence des mots mistraliens, je crois que c'est ce qu'il me faut, right now !

Une bize sur votre joue.

Laure K. a dit...

Au bout du rouleau ivre...

helenablue a dit...

Miss you too!


@ Laure: Enjoy!